Empathie chez les gorilles, Frans de Waal

Publié le par Mél'O

"... Ce jour-là nous assistons à un incident mettant en cause le même fil électrifié. Exactement le genre de scènes qui attirent mon attention. Une vieille femelle résidant dans l'enclos  a appris à passer le bras sous le fil sans le toucher pour attraper des herbes qui poussent juste derrière. A côté d'elle est assise une nouvelle qui me raconte Gale, a reçu il y a peu sa première décharge. Cette expérience déplaisante a suscité des cris aigus tandis qu'elle secouait sa main avec frénésie. La nouvelle femelle, qui s'est liée d'amitié avec son aînée, la regarde faire ce qui, précisément, lui a causé une telle douleur. Voyant son amie passer le bras sous le fil, elle bondit derrière elle pour la tirer en arrière. La ceinturant d'un bras, elle essaie de l'écarter de la clôture électrique. Mais l'autre ne bouge pas, continuant à tendre la main. Au bout d'un moment la nouvelle se rassied et l'observer avec une attention intense tout en s'enveloppant étroitement de ses deux bras. On dirait qu'elle se cuirasse devant la décharge que son amie ne devrait pas tarder à recevoir. C'est cela, à la lettre,"se mettre à la place du voisin".

 

 

Le singe en nous, Frans de Waal

Commenter cet article