Et si on imitait la nature?

Publié le par Mél'O

On déploierait nos ailes comme un papillon et nos racines à la manière d'un arbre, pour pouvoir s'élever.

On laisserait le soleil nous nourrir comme le font les feuilles, on irait embrasser la lune comme le font les montagnes...

On serait dans l'instant, capables d'écouter ce qu'il se trame autour de nous, comme à l'intérieur.

 

Quand on observe un singe, ou quelque autre animal évoluant dans son environnement naturel, on a très vite envie de faire pareil! Sauter de branche en branche et d'arbre en arbre, toujours plus haut, braver les lois de l'apesanteur, jouer aux équilibristes, se suspendre la tête en bas par la queue, les membres complètement relâchés et observer la vie sous un nouvel angle...

 

A les voir se mouvoir ainsi, on pourrait croire qu'ils ne font qu'un avec leur environnement. Ils s'y adaptent et épousent ses formes, quand nous le manipulons pour le faire à notre image.

 

Quand je nous vois nous déplacer dans le notre, j'ai plutôt l'impression d'avoir à faire à des robots,

des petits soldats au pas cadencé et pressé, qui marchent nerveusement sans même savoir où aller.

Des machines à l'âme en veille, qui avancent en regardant leurs pieds,

regagnant leur tanière au plus vite sans avoir de regards à croiser.

Notre environnement? On l'a oublié...  On l'a sûrement caché derrière ces immenses murs de béton qui eux n'ont rien à nous raconter. Alors que la nature elle, en aurait eu des histoires à nous faire partager, des conseils d'amis, des recettes de grand-mère, des cours magistraux et des travaux pratique, des couleurs, des parfums et de la musique...

 

J'ai parfois l'impression d'être une graine, coincée sous la terre, j'attends le bon moment pour germer puis fleurir,

dehors il fait encore trop froid, je reste à l'abri dans mon cocon, pourtant je commence à être à l'étroit,  

j'aimerai m'ouvrir enfin et vivre pour de bon, fonctionner à l'instinct, au rythmes des saisons.

 

                                                                                                                                                                                 Mél'O

 

 

Commenter cet article

... 12/12/2010 18:21


On disait que l'Enfant serait plus proche du bio, du beau,
des desseins animaux,de la "Gé" et de l'eau...
De chrysalide à papillon..........de larve à l'imago......