L'Homme e(s)t la Nature

Publié le par Mél'O

Extrait de "Quiètude, à l'écoute de sa nature essentielle", d'Eckhart Tolle

22663481AMR.jpg

 

"Notre survie matérielle n'est pas notre seule forme de dépendance à la nature. Cette dernière doit également nous indiquer le chemin du retour, la sortie de la prison du mental.

Nous nous sommes perdus dans l'action, la pensée, le souvenir, l'anticipation- dans un labyrinthe complexe et un monde de problèmes.

 

En vous promenant, en vous reposant dans la nature, accordez-lui le respect par une présence entière. Soyez calme. Regardez. Écoutez. Voyez comme chaque animal, chaque végétal est tout à fait lui-même.

A la différence des humains, il ne s'est pas scindé. Comme sa vie ne dépend pas d'une image mentale de lui-même, il ne se soucie pas de la protéger ni de l'améliorer. Le cerf est lui-même. La jonquille est elle-même.

Tout dans la nature est uni non seulement en soi, mais aussi dans sa totalité. rien ne s'est retiré de la trame de l'univers en proclamant une existence séparée: "moi" et le reste de l'univers.

 

La contemplation de la nature peut vous libérer de ce "moi", le grand fauteur de troubles."

 

Eckhart Tolle

4970 6518 650

child-monkeyhands.jpg

Commenter cet article