La biodiversité: notre plus grand trésor, par Isabel TRUNKOWSKI

Publié le par Mél'O

"La biodiversité est notre plus grand trésor. La nature est le lieu de toutes les générosités, de toutes les
splendeurs, de toutes les magies. Il suffit d’y pénétrer. En Amazonie, vers 7 heures du soir lorsque le soleil se
couche, le chant de la forêt s’éveille…et monte crescendo mêlant dans un orchestre sublime la mélodie des
toucans, des singes, des grenouilles. La vie se révèle dans toute sa splendeur comme un chant de louange à la
création. Moment de pure extase, de recueillement et de joie dans ce temple végétal qui vous entraîne au son de la
symphonie de la vie dans ce qu’elle a de plus exubérant, de plus puissant, de plus majestueux.
Chaque être vivant donne le ton sur la partition sacrée de la vie. Pas de fausse note. Les instruments sont
accordés. Tout le monde est chef d’orchestre, tout le monde est musicien : le colibri donne le « la » au papillon, le
perroquet à la panthère. La lune sonne le réveil des vocations musicales et chacun pose sa mélodie sur la voûte
étoilée au grand bonheur de l’assemblée qui écoute, qui rêve et dont la poitrine bondit d’émotion et de gratitude.
L’émerveillement est sûrement la plus subtile des pédagogies. Dans la nature, dans la forêt, les équilibres se jouent
de la complexité, de l’apesanteur, du spectre des couleurs, du bien et du mal dans une transcendance sublimée où
chacun trouve sa place ; une place parfaite sur le tableau de la géométrie sacrée de Mère Nature.
A chaque seconde la forêt nourricière délivre à l’humanité toute entière son témoignage d’amour et de générosité.
Garante des équilibres subtils qui y coexistent dans la plus parfaite des harmonies la forêt nous rappelle à nouveau
notre place : celle de gardiens. Gardiens des civilisations et traditions ancestrales portées par des hommes et les
femmes de la forêt, gardiens du cycle l’eau, gardiens des plantes magiciennes qui nous soignent, gardiens de la
faune et de la flore qui nous émerveillent.
Ainsi notre essence la plus fondamentale nous relie à la terre et à son principe de vie.
Il est temps de cultiver notre jardin. N’est-ce pas le meilleur investissement que nous puissions faire ?

(...)

Planter un arbre est un engagement profond, un acte de responsabilité collective qui apporte aux Peuples de la
forêt force et dignité, la sève de la nourriture spirituelle qui les encourage et les porte dans leur combat si noble
pour la Vie."

 

Isabelle TRUNKOWSKI
Présidente de l'Association Coeur de Forêt.

 

 

Retrouvez l'intégralité du texte dans le rapport d'activité 2009 :

http://www.coeurdeforet.com/qui_sommes_nous/nos-objectifs

Commenter cet article