Le maté, yerba maté

Publié le par Mél'O

Le mot maté vient du quetchua "mathi", qui désigne une sorte de calebasse, récipient employé traditionnellement pour son utilisation.
Les indiens Guarani du Paraguay le consomment depuis de nombreuses générations. La légende veut que l'un de leur Dieu serait descendu du ciel pour leur apporter leur religion, leur enseigner l'agriculture et leur révéler l'utilité de diverses plantes médicinales et l'art de cueillir et préparer le maté.

Les Jésuites ont commencé à le cultiver dès le début du 17°siècle au Paraguay. C'est pour cela que certains le nomment aussi "thé des Jésuites" ou "thé du Paraguay".

On lui reconnaît de nombreuses vertus: il facilite la digestion, décongestionne le sang, régule l'appétit, augmente l'endurance,  renforce le système immunitaire, combat les allergies, clarifie l'esprit, lutte contre la dépression, empêche la prolifération des cellules buccales cancérigènes.
Il est riche en vitamines et en minéraux ( vitamine B1, B2, C, phosphore, fer, calcium)Mate-et-calebasse.jpg

Préparation: On place la paille (bombilla) dans la calebasse(la bombilla est munie d'une petite passoire), qu'on remplie à moitié de feuilles de maté.On y ajoute d'abord l'eau tiède ou froide de façon à recouvrir les feuilles ,on rajoute ensuite de l'eau bouillante.
L'hôte boit la première infusion, qui est plus amère. Puis remplit à nouveau la calebasse d'eau chaude et la donne à son invité. Ce dernier boit l'infusion d'une traite et rend la calebasse à son hôte qui pourra renouveler l'opération de nombreuses fois.
Boisson officielle en l'Amérique du Sud, cette infusion est également consommée au proche-Orient, Syrie, Liban, en Inde et de plus en plus souvent en Turquie.

En Bolivie, le mot maté désigne toute infusion de plante, comme la coca, la camomille ou l'anis. Le "tri-maté" désigne une infusion réalisée à partir de ces trois plantes.

Pour réduire son amertume on peut y ajouter du sucre, des écorces d'orange, du lait pour les enfants, un chouilla de rhum pour les pirates, ou en peut tout simplement laisser notre mémoire enregistrer cette nouvelle saveur.

Personnellement quand j'en bois,  j'ai l'impression de boire une potion magique mais je ne déplace pas encore de mehnirs...

Commenter cet article

BellassacoraBienêtre&Santé 17/04/2017 10:18

Coucou,
Je suis aussi une adepte du Maté. :) Viens voir mon article si tu veux. http://bellassacorabienetresante.blogspot.fr/2017/04/le-mate-vert-les-bienfaits-du-cafe-sans.html
Bonne journée,